Malte, destination de mon séjour linguistique anglais

Partir apprendre l’anglais à Malte peut être un choix stratégique pour votre séjour linguistique si vous désirez :

1 : Trouver un lieu ensoleillé, une ambiance méditerranéenne décontractée, une bonne qualité de vie, dans un cadre de vacances, essentiellement pour un séjour linguistique de courte durée dont l’objectif sera moitié vacances, moitié étude de l’anglais.

2 : Trouver des cours et des écoles de qualité, un excellent rapport qualité prix pour un séjour longue durée de type prépa examen ou semestre ou année académique à petit budget.

Attention cependant lorsque l’on quittera les cours – certes de qualité similaire à celles des écoles anglaises ou irlandaises (par exemple) – la qualité de l’anglais en dehors des cours ne sera pas la même.

Présentation de Malte

Malte est un archipel méditerranéen composé de 3 îles : Malte, Gozo et Comino, situées entre la Sicile et la Tunisie. L’île de Malte est de petite taille (environ 320 km2) mais a une densité de population énorme, en fait la plus élevée de l’UE avec plus de 1400 habitants au km2 pour une population toute l’année d’environ 450 000 habitants, atteignant plus de 600 000 pendant l’été.

Gozo est la version mini et authentique – non dénaturée par le tourisme – de Malte, alors que Comino est minuscule et presque inhabitée, un lieu de plongée et de balades en bateau/nage uniquement.

De part son histoire,  Malte est une île bilingue maltais-anglais où il fait bon vivre et où plus de 90% de la population parle aisément les 2 langues, mais avec un accent anglais à forte consonance italienne.

Membre de l’UE  depuis 2004 et de la Zone Euro depuis 2008, Malte est une République, de confession catholique très pratiquante (96% de la population) où le nombre d’église par habitant est aussi très élevé (plus de 200 églises).

Si l’on ne peut comparer l’accent maltais (parlant anglais) à l’accent britannique,

 

Les écoles d’anglais à Malte

Vous souhaitez apprendre l’anglais à Malte ? Malte compte actuellement 48 écoles d’anglais ouvertes tout au long de l’année dont les 20 les plus accréditées sont réunies dans l’organisation du FELTOM qui garantit qualité de cours et d’hébergement (tel le British Council avec l’Angleterre) et qui travaille en étroite collaboration avec le service Education du gouvernement Maltais.

En 3 voyages sur les 6 dernières années, IDEALANGUES a visité 16 écoles maltaises (dont 2 à Gozo) dont 12 sont membres de FELTOM (et quatre sur le point de l’être) et a sélectionné 10 écoles complémentaires de qualité. Les écoles également accréditées par EAQUALS et membres de IALC et/ou QUALITY ENGLISH apporteront des garanties supplémentaires en terme de qualité globale.

Attention aux nombreuses différences entre les écoles de part leur emplacement géographique, leur taille (esprit campus ou école familiale dans une maison maltaise), leur côté moderne/high tech ou traditionnelle, les hébergements proposés, l’âge moyen de fréquentation…

Une bonne école d’anglais maltaise pour une personne ne le sera pas forcément pour une autre. Il ne faut donc pas se tromper dans le choix entre les 48 possibilités d’écoles !

Idéalangues peut vous aider dans votre sélection d’écoles pour apprendre l’anglais à Malte !

Mieux connaitre Malte

C’est une île plus riche en histoire et visites culturelles qu’en longues plages de sable fin. Les plages de Golden Sands et Melliha au nord , et St Georges Bay (St Julians) sont des exceptions et donc bondées pendant la haute saison. Privilégiez le choix de Malte pour un séjour plus culturel que pour des heures à bronzer sur les plages. Il y a néanmoins de nombreux spots pour faire de la plongée.

La météo est agréable tout au long de l’année même si pluie et vents frais (surtout le soir) sont de rigueur en hiver. La meilleure période pour y aller étudier et profiter du beau temps est mars/avril à juin, septembre à fin novembre. L’été est très chaud, et l’archipel est envahi par les touristes.

La Valette, jolie capitale riche en histoire, sera la capitale européenne de la Culture en 2018. C’est un bon choix de destination pour les apprenants de l’anglais plus matures et plus à la recherche de culture et de dépaysement que de plages ou de fiestas. C’est aussi l’axe central de tous les bus dont point de départ idéal pour visiter l’archipel.

L’ile a donc bénéficié de fonds européens notamment pour améliorer les transports, mais les travaux ajoutés à ceux des perpétuelles constructions immobilières, rendent le trafic impossible. La qualité des routes est mauvaise, donc il faut s’attendre à des bouchons et à peu de confort sur les routes. Il ne faut pas imiter les maltais qui prennent trop souvent leur voiture. Ne pas hésiter à marcher ou prendre les bus car le pass semaine coute environ 8€ mais les bus ne sont pas souvent à l’heure !

Ancienne colonie britannique, Malte en a gardé la langue anglaise obligatoire à l’école dès 3 ans. En famille, les maltais parlent le maltais entre eux, mais dans les écoles et les bureaux tout est en anglais. Les Britanniques (nombreux à Buggiba et St Paul’s Bay) ont aussi laissé leur prises de courant donc un adaptateur y est indispensable, et les voitures roulent à gauche et ont donc le volant est à droite. La conduite des Maltais est peu orthodoxe, » façon libyenne » selon les chauffeurs de taxi !

Les (petites) villes sont souvent collées les unes aux autres. Si l’on ne suit pas la promenade sur la jetée, on peut facilement se perdre dans le dédale des petites rues qui se ressemblent beaucoup, et passer d’une ville à l’autre sans s’en rendre compte, par exemple entre Sliema et St Julians ou entre St Paul’s Bay et Buggiba.

Pour les repas, le plat typique y est le lapin cuisinée en sauce à l’ail (15€ en moyenne dans les restaurants, avec pommes de terre et légumes). On mange pour tout type de budget, avec des friands locaux (un peu gras !) à partir de 1€ dans les Pastizeria, des pizzas et burgers pour 5€, et des repas fortement influencés par la cuisine italienne pour 10€. Malgré ses légumes et fruits, la nourriture n’est pas toujours diététique donc les fantastiques footings à faire le long de la jetée sont un must à ne pas rater !

Quelle ville maltaise choisir comme lieu de séjour linguistique ?

 

Vous souhaitez apprendre l’anglais à Malte, mais vous n’avez pas encore décidé quelle ville vous correspond le plus ? Idéalangues vous éclaire sur ce sujet !

 

St Julians est hyper touristique et bruyante la nuit (restaurants/bars/nightclub) alors que Sliema est touristique mais plus calme et orienté shopping.

Le quartier de Paceville à St Julians peut être le paradis pour les uns (les fétards) et un cauchemar pour les autres, le soir. S’il y a de bonnes écoles à Paceville (notamment ESE), il est recommandé de prendre un hébergement en dehors, par exemple dans des quartiers/villes plus résidentiels de Swiqi ou St Juan, situés non loins, pour passer de nuits paisibles, encore plus en été.

La grande majorité des écoles ont des hébergements en famille d’accueil, en résidence ou appartements à partager, à distance à pieds, si ce n’est à la Valette où il est plus difficile de trouver des hébergements en centre (mais pas impossible).

Pour les personnes recherchant plus le calme et le charme traditionnel typiquement maltais, en d’autres mots les quartiers résidentiels où les Maltais vivent, alors les choix des villes de Mosta, Lija – toutes 2 plus au centre de l’île, ou Gzira et Msida sont appropriés.

St Paul’s Bay peut être un bon compromis entre quartier résidentiel et bord de mer touristique mais plus tranquille (comparé à St Julians ou Sliema). Buggiba y est adossé, et est un refuge pour les Britanniques y vivant une partie ou toute l’année.

Enfin, les amateurs de nature, espace, histoire recherchant le calme et le repos, pas forcément les plages, choisiront alors Gozo.

Pour les étudiants long terme à Malte, il y a de nombreux appartements vides pendant la basse saison (octobre à mai) et donc des loyers très intéressants à négocier sur des durées longues (de plus de 3 mois), par exemple un studio de confort basique à 300€/mois, ou un appartement à partager plus haut standing à 400€/mois.

Notre conseil est alors de ne prendre que quelques semaines d’hébergement avec l’école de votre choix (au moins 4) le temps de mieux connaitre les quartiers et de visiter des appartements sur place.

 

Partir apprendre l’anglais à Malte et travailler

Membre de l’UE, ce pays vous permet (en tant que citoyen Français ou autre membre de l’UE) de pouvoir étudier et /ou/puis travailler sans contrainte de visa. C’est une grosse différence par rapport à d’autres pays anglophones tels que le Canada ou les USA et ceci pourrait vous décider à choisir Malte qui a des besoins tout au long de l’année dans les métiers du tourisme, de la restauration et dans les métiers de la construction.

 

Voici une liste de sites utiles pour vous aider à trouver un job une fois sur place :

 

http://www.maltapark.com/jobs/jobs.aspx

http://jobs.justlanded.com/en/Malta

www.keepmeposted.com.mt

http://maltajobsboard.com/

http://www.timesofmalta.com/classifieds/situations-vacant#.UtZQe9JDvSk

http://www.miscomalta.com/

http://www.etc.gov.mt/Index.aspx

 

Vous souhaitez apprendre l’anglais à Malte ?

Contactez-nous !